< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Le geste oublié du linchpin / 23 septembre 2011

Ce billet est à l’origine une prise de notes du livre de Seth Godin intitulé « Linchpin : Are you indispensable ? ».

Linchpin : Etes-vous indispensable ?Selon Seth Godin, la nouvelle forme du marketing est le leadership, celui-là même qui consiste à créer du lien et à relier entre eux les individus et les tribus. « They are too many followers, we need leaders », nous dit également Brian Solis.

Contrairement à ce que ont nous a enseigné, le dévouement et générosité relient le leader à sa tribu et ses membres les uns avec les autres. C’est là que s’impose la puissante culture du don. Le don rend indispensable ; il donne du pouvoir, sous-entendu du respect et de la gratitude. Contrairement au contrat, qui isole, avec l’argent pour associer les parties, le cadeau unit. Il rompt l’isolement. Si donner est un geste que vous avez oublié, c’est normal puisque le pouvoir du don n’est enseigné dans aucune Business School.

Le don, s’il est sincère, transforme celui qui reçoit mais aussi celui qui donne. Le don procure de la joie au donneur.

La culture du don, si elle s’enracine dans votre entreprise, sera probablement l’œuvre d’un linchpin, cette cheville ouvrière, ce pivot, ce pilier. Le linchpin est la combinaison entre la passion et de l’art. Le linchpin est un artiste. Pour le devenir, il faut comprendre le pouvoir du cadeau.

D’ailleurs, Seth Godin écrit ceci à l’égard des linchpins :

L’avenir de votre entreprise dépend du fait que des êtres humains motivés fournissent, de façon désintéressée, du travail émotionnel non sollicité. Ces êtres humains n’ont besoin ni de carte routière ni de règles.

La passion n’est pas liée à des objets ou projets, elle est liée à des individus. Les linchpins donnent car aux yeux du monde, cela signifie qu’ils ont beaucoup plus à partager. Vous reconnaîtrez le linchpin à sa solide intégrité intellectuelle. Il ne reniera pas ses principes car ce serait détruire ce qu’il a de meilleur en lui.

Avec le temps, la générosité de vos linchpins construira votre réputation et alimentera les liens qui vous unissent à votre tribu. Cela explique vraisemblablement pourquoi le Community Management est une discipline artistique, loin du concept galvaudé vendu par les marchands du temple (1) que je fuis.

Il est urgent. Il est désormais temps. Trouvez vos linchpins !

Dans le même esprit, ci-dessous, une vidéo de Simon Sinek. Il nous explique que les leaders s’intéressent au « pourquoi », à ce qu’ils croient, avant d’évoquer le « quoi », plus fonctionnel, et donc moins émotionnel. Simon Sinek explique sa théorie du Cercle d’Or (Pourquoi, Comment ?, Quoi ?), laquelle se rapproche des 3 cerveaux de l’être humain (le reptilien, le limbique et le néo-cortex). Intéressant à regarder, d’autant que cette vidéo serait l’une des 20 plus regardées des conférences TED. Si vous ne connaissez pas, cela ne dure que 18 minutes …

(1) Expression empruntée à Bertrand Duperrin dans son billet intitulé Le curator : chainon manquant des dispositifs entreprise 2.0 ?

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page