< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

La latence simulée en pratique / 11 avril 2010

Pour certains projets, où on est sollicité pour du référencement naturel, on aimerait aussi pouvoir intervenir dans la phase de conception.

Sur le site de location de voiture longue durée Véhicule Idéal, la page d’accueil m’a fait penser à la notion de latence simulée, qu’il faut de préférence travailler dans la mesure où la notion de temps réel est devenue de plus en plus mainstream sur le Web.

Amélie Boucher en parle d’ailleurs dans son livre « Ergonomie Web ». La notion de latence simulée vise à faire croire à l’utilisateur que l’application travaille pour lui, qu’il comprenne ce qui se passe et la conséquence de son action. Techniquement, une latence simulée n’est pas nécessaire. Par contre, d’un point de vue « perception utilisateur », elle est préférable.

Pour le site Véhicule Idéal, lorsque l’utilisateur clique sur une autre formule d’abonnement, 50, 100, 200 ou 300 jours, le prix change sans aucun rechargement de page, et c’est là que la notion de latence simulée aurait gagné à être utilisée pour une meilleure perception utilisateur.

Formule 25 jours

Formule 50 jours

Concrètement, cela pourrait prendre la forme d’un pseudo-chargement du prix, pendant 1 seconde, comme la capture ci-dessous, et ce, à l’endroit même où le prix doit changer.

Notion de latence simulée

On trouve très peu d’exemples concrets de latence simulée (enfin, j’en ai peu trouvé), c’est la raison pour laquelle j’ai souhaité en parler. Je remercie d’ailleurs Marielle Maure de m’avoir permis de citer le site Véhicule Idéal.

6 commentaires

  1. Bon là le pb que là le site m’explique… qu’il ne fonctionne plus : http://twitpic.com/1ey3kp

    Commentaire par soueb — 11 avril 2010 @ 22:18

  2. Merci Arnaud pour cette suggestion d’amélioration tout à fait pertinente ! Nous allons prochainement mettre en place cette évolution pour améliorer la perception de nos utilisateurs. Amitiés. Marielle

    Commentaire par Marielle Maure — 12 avril 2010 @ 10:06

  3. Surtout que cela ne fonctionne pas sous safari mac.
    De plus il est très long à charger donc ce n’est pas très bon pour le référencement naturel.
    Je me demande pourquoi tu utilise toujours des mots savant ?

    Commentaire par Robert — 12 avril 2010 @ 18:50

  4. Des mots savants, quels mots savants ? J’en sais rien … :-)

    La page http://www.risefrance.com/contact propose une simulation de latence après une case à cocher :

    Commentaire par aldbriand — 12 avril 2010 @ 21:04

  5. Dans l’optique d’une personnalisation pour l’internaute, on peut aussi imaginer qu’on puisse profiler le visiteur en amont. Par exemple en déterminant sa provenance, il faut afficher un produit plutôt qu’un autre.
    Pour commencer, le profil standard de l’utilisateur Google est différent de Yahoo! et Bing. Du coup, le produit affiché peut être sensiblement différent.

    Commentaire par LaurentB — 14 avril 2010 @ 0:38

  6. @LaurentB > Pas compris ton commentaire par rapport au sujet ???!!!

    Commentaire par aldbriand — 17 avril 2010 @ 19:30

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page