< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Local Business Center se twitterise ! / 8 février 2010

Pour l’année 2010, certains sujets tiennent le haut du pavé : le mobile, le temps réel (real-time Web), la mesure des conversations avec les outils de Social Media Monitoring (TrendyRank, SynthesioRank), etc.

Le Web en temps réel se caractérise notamment par l’arrivée des conversations de Twitter dans Google. Et, depuis quelques semaines, le Google Local Business Center (LBC), par le biais d’un module intitulé « Publier sur la page de votre établissement », permet de publier des micro-actualités sur sa fiche publique.

Cette fonctionnalité offre la possibilité d’insérer un lien vers une page de votre site à l’intérieur d’un message n’excédant pas 160 caractères (cf. capture ci-dessous). En quelques minutes, votre message apparaît dans le service Google Maps lors d’une requête sur votre marque.

Publier une micro-actualité dans le LBC

Des actualités de 160 caractères dans le Local Business Center

La micro-actualité dans Google Map

Fiche Arbadea dans le Local Business Center (nouvelle fenêtre)

Les évolutions du module

Cette fonctionnalité a peu d’impact sur la visibilité dans le moteur de recherche Google puisque l’annonce n’apparaît que dans Google Maps. Cependant, Google axe le développement de son moteur de recherche sur le temps réel et la proximité ou géolocalisation. Même si aujourd’hui cette fonctionnalité est limitée (mise à jour manuelle), les potentialités de développement laissent supposer de belles choses :

  • possibilité à l’avenir de diffuser le flux RSS de son site dans le Local Business Center
  • possibilité de lier les messages avec son compte twitter étant donné que le nombre limité de caractères est identique à l’outil de micro-blogging

Ces suppositions laissent envisager la mise en place de flux RSS dédiés, notamment pour les entreprises franchisées qui aimeraient, depuis le siège, « déverser » une promotion auprès de leurs magasins. Dans le cadre d’une communication RH, R&D ou financière, l’import automatique d’un flux RSS dédié dans ce module « Publier sur la page de votre établissement » offrirait une couverture et un maillage intéressant, le seul « bémol » serait la typologie des liens, identiques sur les différentes fiches des magasins franchisés.

Avec le développement du Web mobile, j’ose penser que cette nouvelle fonctionnalité sera utile. A surveiller probablement !

9 commentaires

  1. Bonjour Arnaud,
    merci pour cette news qui laisse présager effectivement de belles choses. Cette propagation de Twitter dans LBC est à suivre :-)

    Commentaire par Dan | Blog référencement — 9 février 2010 @ 9:09

  2. Je n’ai jamais réussi à trouver cette option dans les fiches du LBC.
    Ou se trouve t-elle ? A coté de quel autre module d’infos ?

    Merci d’avance

    Commentaire par Sylvain (AxeNet) — 9 février 2010 @ 9:25

  3. @Dan > De rien.
    @ Sylvain > L’option se trouve en haut à droite dans la fiche.

    Commentaire par aldbriand — 9 février 2010 @ 9:49

  4. OK, David Degrelle m’a renseigné sur Twitter (merci).
    Avis aux autres qui cherche comme moi (visiblement nombreux sur twitter).
    Il ne faut PAS cliquer sur modifier dans la liste des actions sur la fiche.
    Il faut cliquer sur « Afficher le rapport » dans la colonne « statistiques », puis on trouve ensuite l’option en haut à droite. On peut saisir directement son texte et publier.
    Visiblement, l’affichage se fait environ au bout de 5 mn sur Google maps.

    Commentaire par Sylvain (AxeNet) — 9 février 2010 @ 11:48

  5. Ce serait effectivement vraiment top que GG intègre un flux RSS ou Twitter dans LBC mais faut reconnaitre que le moteur a vraiment du mal avec tout ce qui touche au social…

    Rien à voir, Arnaud c’est quoi ces nofollows ;-) pas adepte du plugin dofollow sous wordpress http://wordpress.org/extend/plugins/sem-dofollow/ ?

    ++
    David

    Commentaire par DavidD [1ère Position] — 9 février 2010 @ 12:11

  6. @Sylvain > Merci pour ce tuto :-) .
    @DavidD > On verra bien si Google innove avec le LBC et le RSS. Pour le nofollow, cela fait partie de choses à faire, bien sûr que je suis pour le « dofollow », je suis un mauvais élève, je le sais, merci de m’avoir mis au coin :-) . J’ai quelques jours off dans les prochaines semaines, si j’ai le temps, j’utiliserais ton plugin. Merci.

    Commentaire par aldbriand — 9 février 2010 @ 12:16

  7. @ Arnaud
    J’allais le dire mais David m’a devancé. Le nofollow sur un blog qui touche au SEO…
    Franchement ! C’est même 1000 lignes que tu mérites !
    Contacte moi si nécessaire, j’ai des besoins en rédactionnel ;-) ça évitera les punitions trop bêtes.

    Commentaire par Sylvain (AxeNet) — 9 février 2010 @ 12:56

  8. @Sylvain > Pas entièrement d’accord, car pour en avoir discuté avec d’autres, cela ouvre la voie à des commentateurs de passage, qui cherchent uniquement du « lien pour du lien ». Le « nofollow » incite, selon moi, à s’inscrire dans la durée avec les blogs qu’on lit, et surtout, cela oriente vers une réflexion basée « visibilité » et non stricto sensu « référencement ». Je reste partagé mais pas totalement convaincu. Effectivement, le « jus » PageRank n’est pas distillé, mais la qualité de vos commentaires vous fait connaître, et c’est le plus important, non ?

    Commentaire par aldbriand — 9 février 2010 @ 13:41

  9. Je dois avouer que ma réflexion est plus philosophique que technique concernant le dofollow. Après, en ce qui me concerne, je modère les signatures de commentaires sans grand intérêt. Je trouve que globalement, le bilan est positif.
    Mais tu m’excuseras, je suis en train de troller sur un sujet qui n’a rien à voir avec l’article.
    Pour y revenir, je vais faire quelques petits tests d’indexation sur cette nouvelle fonctionnalités du LBC.

    Commentaire par Sylvain — 9 février 2010 @ 21:33

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page