< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Internet est-il un média fiable ? / 26 juin 2009

Ce matin, en me levant, j’entends comme tout le monde que Mickaël Jackson nous a quitté. Quelques minutes après, une petite fille de 13 ans est interviewée sur une de nos grandes radios nationales. Elle disait en substance qu’au départ, elle ne croyait pas à la mort de l’icône de la pop, qu’elle croyait à une rumeur « de plus » issue de l’Internet. Pour ne pas rester dans le doute, elle a écouté la radio et regardé la télévision.

D’un point de vue psychologique, je trouve sa démarche très intéressante. Elle n’a pas cru dans l’Internet. Elle est allée chercher l’information sur d’autres supports.

Le sujet de l’Internet, comme source fiable et pertinente, et donc faisant autorité, m’intéresse. Etant donné la multitude de sources, il est extrêmement difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Comme je lisais ici où là que les jeunes générations ont du mal à identifier la fiabilité des sources, je me dis que cette démarche isolée est intéressante, que la radio et la télévision remplissent un rôle qui fait défaut à Internet.

3 commentaires

  1. Une information, quelque soit le support a besoin d’être fiabilisée par une recherche de sources différentes qui confirment un même contenu ! Un vrai travail de journaliste, et encore, souvent, il y a des erreurs.
    Pour ce qui est d’Internet, on peut juste se rappeler le fléau des hoax et voir que n’importe qui peut « pourrir » une information.
    Avec l’explosion du Web 2.0 tout le monde devient éditeur de contenu et il faut donc procéder par faisceau d’indices : une info par twitter qui fait le buzz, des sites spécialisés dans le domaine qui confirment ou infirment et voila la machine est lancée.
    Maintenant, je pense qu’il faut avoir conscience du fait « qu’on ait du mal à identifier la fiabilité des sources » et que toute démarche d’information doit inclure une recherche de vérité. De la pure communication qui peut supporter des erreurs mais surement pas la flemme et la facilité

    Commentaire par Jean-Baptiste — 26 juin 2009 @ 13:15

  2. En parallèle, lorsque la télé bolivienne montre un film du crash du vol AF447 et que l’on identifie cela comme un extrait du film « Lost » ensuite, on ne sait plus à quelle média se vouer. Je rejoins Jean Baptiste sur le fait qu’il est toujours préférable de recouper les informations.
    Le réflexe de la petite fille dont tu parles est très sain en ce sens. Suspicieuse au départ, elle compare.
    Je pense aussi que sur le net, certaines sources peuvent être globalement jugées plus fiables que d’autres.

    Commentaire par AxeNet — 27 juin 2009 @ 9:02

  3. Je suis d’accord avec vous, la petite fille a eu un réflexe très sain. Cela me faisait penser à des articles traitant de la réflexion des professeurs d’histoire qui disaient que les élèves ingurgitaient des informations, sans forcément les recouper et les analyser : « tes têtes bien pleines mais pas forcément bien faites ».
    Merci pour vos commentaires intéressants.

    Commentaire par aldbriand — 27 juin 2009 @ 10:36

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page