< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Le design invisible / 23 mai 2009

Tous les jours, les concepteurs Web combattent les frustrations des utilisateurs. Dans un article récent, Jared M.Spool nous parle du « design invisible ». Il explique que plus le design est bon, plus celui-ci devient invisible. Son billet, intitulé « Great Designs Should Be Experienced and Not Seen« , me fait d’ailleurs penser à ce que dit Amélie Boucher à propos de l’ergonomie :

Tous les objets ont une qualité ergonomique en soi. Un site Web ne sera jamais ergonomique dans l’absolu. Il sera ergonomique d’abord parce qu’il se préoccupe des internautes. L’ergonomie doit donc être transparente.

L’ergonomie et le design doivent être transparents

Dans l’absolu donc, un bon design, comme pour l’ergonomie, sont invisibles ou transparents.

Jared M.Spool l’assimile à l’air conditionné :

Personne n’oserait interrompre une conférence pour faire remarquer que la température de la pièce est agréable. D’ailleurs, personne ne le remarque. Par contre, si celle-ci devient étouffante ou, à contrario, se rafraîchit, alors des voix s’élèveront pour le souligner.

En matière de design, la situation est identique. Quand tout fonctionne, le design (et l’ergonomie) devient invisible, c’est-à-dire transparent.

Un commentaire

  1. Le design invisible…

    Tous les jours, les concepteurs Web combattent les frustrations des utilisateurs. Dans un article récent, Jared M.Spool nous parle du « design invisible ». Il explique que plus le design est bon, plus celui-ci devient invisible….

    Rétrolien par www.actu-ecommerce.fr — 19 février 2010 @ 12:08

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page