< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

La pyramide de visibilité naturelle / 14 janvier 2009

Rand Fiskin, de l’agence SEOmoz, a proposé il y a quelques semaines la pyramide SEO, laquelle a été repris par certains blogs français.

Pour structurer mes pensées, je l’ai traduite avec ma perception, en y ajoutant l’abrévation SMART, propre à Ammon John, qui travaille(ait) au sein de l’agence The Search Works, et dont les compétences en SEO sont très prisées. Il y a deux ans, dans un article de SEOmoz, il évoquait la nécessité de prendre son bâton de pèlerin dans le domaine qui nous passionne et parlait d’objectifs SMART :

  • Spécifiques
  • Mesurables
  • Atteignables
  • Réalistes
  • Temporel

seo-pyramide-epokhe.png

De plus en plus, j’engage mes clients vers des objectifs à 5 ans (tout du moins, j’en parle). Cela fait peur, me diriez-vous ? Je pense que oui, seulement c’est la seule façon d’insérer le référencement dans une mission plus vaste et de les faire monter en compétences (si j’ose le dire ainsi). Ils sont en demande pour de l’éditorial, de l’accessibilité et du social media, je twittais justement à ce sujet.

Clients are eager to know more about content structure, semantic markup and content uniqueness.

3 commentaires

  1. Salut Arnaud!

    Intéressant ton analyse en couplant les objectifs SMART et la pyramide SEO. Les objectifs SMART prennent en compte en fait la dimension de ROI et de faisabilité des actions de façon planifié.

    Le référencement également ne doit plus être considéré comme une option mais certains clients peuvent encore avoir du mal à prendre à sa juste valeur le travail que ça représente que ce soit sur les multiples points techniques, sémantiques et sur le temps nécessaire pour que les différentes actions puissent être réalisées et échelonnées afin de dynamiser progressivement et de façon constante le référencement du site client sans perturber nos amis les moteurs.

    Le mot même référencement est presque péjoratif puisqu’en fait il s’agit d’améliorer la qualité des sites web par leur structure et leur contenu et de rechercher des partenaires (liens sur d’autres sites web) en prenant en compte la demande (mots clés demandés). Il s’agit donc ici d’avantage de webmarketing, peut-on parler de « webmarketing naturel » (référencement naturel) à distinction du webmarketing payant (achat mots clés, affiliation, bannières…)? Rien n’est moins sûr…

    La pédagogie est un des éléments clé pour pouvoir faire comprendre que les différentes étapes de la pyramide ci-dessus s’inscrivent dans un planning à long terme.

    Merci bien pour ton article

    Commentaire par Aurélien — 15 janvier 2009 @ 9:49

  2. De rien, je ne fais que croiser des informations glanées sur le Web. Rien de révolutionnaire, mais intéressant tout de même. Merci Aurélien pour ce commentaire !

    Commentaire par aldbriand — 15 janvier 2009 @ 10:43

  3. La pyramide de visibilité naturelle…

    and Fiskin, de l’agence SEOmoz, a proposé il y a quelques semaines la pyramide SEO, laquelle a été repris par certains blogs français.

    Pour structurer mes pensées, je l’ai traduite avec ma perception, en y ajoutant l’abrévation SMART, prop…

    Rétrolien par pligg.com — 22 janvier 2009 @ 11:28

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page