< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

La trinité de la SEO (référencement) / 27 octobre 2007

Lorsque vous essayer d’expliquer à vos clients le référencement naturel, souvent trois dimensions s’associent :

  • la SEO architecturale ou technique
  • la SEO linguistique
  • la SEO de réputation ou de promotion

SEO = SEO architecturale + SEO linguistique + SEO de réputation

La SEO (référencement) architecturale ou technique

La SEO architecturale vise à associer la qualité du code (et notamment son accessibilité) avec la structure simple des liens, lesquels doivent permettre de guider facilement les robots dans la découverte de votre contenu éditorial. De manière cavalière, disons que la SEO technique doit permettre de « donner à bouffer » aux robots là où la SEO linguistique s’adresse aux utilisateurs.

La SEO (référencement) linguistique

Quels sont les mots clés que vous devez utiliser pour vos écrits Web ? Nous savons déjà que Brian Clark, du blog copyblogger, préconise l’utilisation du « Vous » et du « Parce Que ». Mais au-delà, les méthodes pour connaître la terminologie de vos utilisateurs sont :

  • l’utilisation des outils de génération de mots clés, à l’instar de Google et de Yahoo ! Search Marketing ;
  • l’analyse des statistiques, qui vous permet de connaître les mots clés qui vous amènent des visiteurs.

Répétons-le ! Inutile d’assener vos mots clés en vous focalisant sur une densité chimérique, préférez une écriture plus fine. Certaines balises (title, h1 à H6, strong), la métadonnée description et l’attribut ALT (ALternative Text) sont plus efficaces en termes de référencement naturel qu’une sur-densité. La SEO linguistique est davantage une question de placement des mots clés dans les balises les plus puissantes.

La SEO (référencement) de réputation ou de promotion

Enfin, la SEO de réputation constitue la dernière dimension, avec la nécessité d’acquérir des liens de qualité vers votre site Web. Comment ? Par un contenu de qualité, des produits de qualité … tout cela pour développer votre notoriété locale et globale (PageRank) ainsi que votre crédibilité (TrustRank).

La SEO de réputation s’acquiert sur le long-terme, c’est pourquoi la patience, l’humilité et la persévérance sont sans doute les meilleurs alliés du référenceur.

4 commentaires

  1. C’est une tentative de synthèse intéressante (forcément) mais avec une ambigüité. Dans ce que vous appelez l’aspect architectural, vous incluez « l’accessibilité du code » ce qui est un terme malheureux, puisqu’il est presque toujours réservé aux humains (standards W3C etc). Or vous parlez ici d’accessibilité aux robots, ce que les Américains appelent le design (que je traduirais par « la maquette » du site). Dommage que ce terme vienne brouiller un peu le message car utilisé à contre-emploi.
    Au plaisir de vous lire.

    Commentaire par racheumeuneu — 27 octobre 2007 @ 20:36

  2. Bonjour,
    Merci pour votre commentaire. J’aurais sans doute dû étoffer ce passage, qui est, vous avez raison, brouillon. Je suis d’accord avec vous. La SEO architecturale reste très liée à la catégorisation de l’information, ce que l’on appelle, je crois aussi, l’architecture de l’information. Merci pour votre éclairage intéressant. Arnaud.

    Commentaire par aldbriand — 28 octobre 2007 @ 14:12

  3. J’utilise à peu près la même classification, mais je présente cela comme « les trois couches du référencement ».
    Technique
    Contenu
    Linking
    Je subdivise la technique entre accessibilité (aux moteurs) et optimisation (technique, des documents).
    La couche contenu couvre l’architecture de l’information, les libellés et les contenus de corps de page.
    L’ordre n’est pas anodin car il correspond aux phases du travail de référencement, que le site soit en développement ou déjà fini.

    Chaque couche est indispensable.
    Si un site n’est pas crawlable, mal optimisé, ne contient pas les bons mots clefs ou n’a que deux liens entrants, ça ne marchera pas…

    Commentaire par Kilroy — 5 novembre 2007 @ 12:13

  4. Et le fameux pagerank ;-)

    La preuve ici,
    http://blog.abondance.com/2007/11/quelques-statistiques-sur-le-pagerank.html

    en version pdf ici,
    http://www.html4seo.com/seo-pdf/statistiques-pagerank-google-serp.pdf

    Commentaire par Stéphane Labert — 15 novembre 2007 @ 10:24

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page