< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Tu fais quoi dans la vie ? Cela dépend … / 1 août 2007

Alors que Rebecca Kelley, de l’agence SEOmoz, n’arrive toujours pas à se faire comprendre de sa famille, dont les membres pensent toujours qu’elle travaille pour Google, je suis persuadé que certains et certaines d’entre vous ont déjà connu les mêmes déboires : comment présenter son job, et s’adapter à la personne à qui vous parlez ?

Fermeture Eclair Vous arrivez dans une réunion de famille, et là, un oncle, ou une tante, peu importe, vous demande ce que vous faites dans la vie … Bien en peine, vous lui dites que vous bossez sur Internet. Selon les interlocuteurs (amis, famille, les rencontres du hasard), votre réponse varie sans doute. Pour mes grands-parents, par exemple, c’est plus simple de dire que je crée des sites Internet. Là, c’est concret, tangible, et donc « matérialisable intellectuellement ».

« Arnaud est dans l’informatique. Il créé des sites Internet. »

Soit je bosse sur Internet, soit c’est plutôt « Arnaud est dans l’informatique ». Je comprends les raccourcis, c’est plus facile, notamment, pour ma sœur, de dire « mon frère, il bosse sur Google, pour être en première page ». Sans acrimonie, ou une quelconque ironie, c’est sans doute parce que Google est la fermeture Eclair de l’Internet que ma famille et mes amis assimilent mon job à ce moteur de recherche.

Par contre, pour réparer un disque dur, ou récupérer des données, il faut encore en évangéliser quelques-uns. Pas plus tard qu’hier, on me demandait si je pouvais réparer un disque dur qui venait de « cramé ». Bah non, je connais le web (un peu), mais pas le hard ! Du coup, le billet de Rebecca Kelley m’a vraiment fait sourire. Avec un bon café, il passe tout seul …

7 commentaires

  1. Héhé, moi aussi pour la majorité de ma famille, « je crée des sites Internet », bien que je n’y connaisse pas grand chose finalement dans ce domaine ^^.

    Sinon l’explication élaborée consiste à dire: « tu vois, mon boulot, c’est que par exemple si tu as un restaurant à Lille, je fais en sorte que quand tu tapes « restaurant lille » dans google, le site de mon client apparaisse en premier… »

    Réponse classique: « Ah ben c’est facile, faut faire un chèque à google? »…
    Pas vraiment non ^^

    Commentaire par Julien — 2 août 2007 @ 7:56

  2. Difficile de rendre notre travail vraiment concret et « sexy » au commun des mortels. Si par bonheur on trouve une oreille attentive prête à essayer d’entendre et de comprendre, si possible, en quoi consiste notre activité, la question qui suit est : mais alors comment ça fonctionne Google ? … Prends un efferalgan avant, tu risques d’avoir un peu mal au crâne…

    Commentaire par Benjamin Huard — 2 août 2007 @ 8:52

  3. Bonjour je suis graphiste,

     » Ah tu es dessinateur ! »
    - non, je travail sur le design et l’ergonomie de sites…
    « Ah tu es est designer ! Je comprends comme dans M6 D&Co »
    - non, je travaille sur un ordinateur pour réaliser des visuels.
    « Ah d’accord, Informaticien, ça tombe bien j’ai appellé free hier ma connexion internet ne fonctionne plus ! tu peux regarder ?  »
    - non …

    Mr Robert

    Commentaire par Mr Robert — 2 août 2007 @ 9:01

  4. Je suis tout à fait d’accord sur le fait que le terme « référencement » semble un peu barbare pour les non initiés.
    J’ai eu une expérience dans une agence de communication auparavant. Quand les gens me demandaient « et toi, qu’est-ce que tu fais dans la vie? », je répondais avec assurance « je travaille dans la com », en général cette réponse suffisait. Maintenant, lorsque je répond que je fais du référencement naturel, je sais qu’au mieux je vais devoir expliquer les rudiments de notre métier, et au pire, je vais avoir droit à la phrase culte  » Tu sais j’ai un pote qui a un site web, tu pourrais pas le mettre dans les premières positions de Google « .

    Commentaire par Lolo — 2 août 2007 @ 9:11

  5. Je rapporte des clients à des entreprises, je leur fais de la publicité sur internet.Ca, même mes grands parents comprennent :)

    Commentaire par latauliere — 2 août 2007 @ 13:26

  6. @julien: ça marche aussi :) c’est du lien sponso et ton oncle sera même pas faire la différence.

    Commentaire par Lebosstom — 3 août 2007 @ 11:04

  7. Le terme « référencement », que j’ai entendu par un ami, est « ténébreux ». J’ai trouvé cela intéressant …

    Commentaire par aldbriand — 1 octobre 2007 @ 21:26

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page