< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

La technique dite du « double site » est discriminante / 28 juin 2007

site PixFl, Consultant Accessibilité - Portrait de Franck LetrouvéJ’ai eu récemment à réagir sur le point de contrôle 11.4 du R.G.A.A. qui stipule « En dernier recours, fournir une version alternative accessible » dans les commentaires de la DGME sur le référentiel accessibilité.

Je considère (mais ces propos n’engagent que moi) que la technique dite du « double site » est discriminante. En effet, si je trouve la démarche légitime lorsqu’il s’agit de produire des alternatives pour certains éléments d’un site (flash, applet, …), je réagis vivement contre la possibilité de produire une alternative HTML pour tout un site HTML (même si les contenus sont équivalents et remis à jour en temps réel). C’est une question de principe !

Si un site Web est accessible, il peut être lu sans perte d’informations par toute personne, alors pourquoi aurait-il besoin d’être remplacé, complété, détourné par une autre version ? Lorsque des rampes d’accès ont été mise en place dans un certain nombre de lieux publics pour les personnes à mobilité réduite, les escaliers n’étaient plus d’aucune utilité et tout le monde pouvait emprunter le même chemin d’accès. A mon sens, la pratique du « double version de site » ne fait que conforter la mise en marge des personnes handicapées au sein de la société en confirmant une forme d’exclusion et de stigmatisation (un site pour « les valides » et un site pour « les autres » …).

Que certaines exceptions soient tolérées dans quelques cas de contraintes de production, pourquoi pas, mais il faut vraiment qu’elles soient clairement justifiées ! S ‘il s’agit de pratiquer le « double site » (alors que la version accessible n’en a bien souvent que le nom) « parce que c’est plus facile à mettre en œuvre» (sic !) et que cela arrange une agence ou une DSI, c’est faire abstraction de l’utilisateur final qui est tout de même le point central de notre sujet.

A l’heure où nous nous posons toutes ces questions, de belles réalisations numériques accessibles voient le jour en permanence et nous sommes les premiers à saluer ces initiatives innovantes (un gros effort est notamment fait actuellement sur le sujet dans le service public français). La technique a effectivement un rôle à jouer dans ce débat mais il s’agit avant tout d’un état d’esprit et de la volonté pour tous de marcher sur une seule voie.

Franck Letrouvé est expert en accessibilité numérique. Après dix ans d’expérience, il travaille aujourd’hui en tant que consultant au sein du collectif PixFL. Il est membre du Groupe de Travail AccessiWeb.

5 commentaires

  1. et pour le référencement des sites en flash??

    Commentaire par nico — 29 juin 2007 @ 10:26

  2. Désolé, mais je ne suis pas la question. Un double site, s’il se justifie dans le cas de l’utilisation de la technologie Flash, n’entrera pas en conflit avec un contenu xHTML. La structuration de l’information diffèrera.

    Commentaire par aldbriand — 29 juin 2007 @ 11:46

  3. Il ne faut pas tomber dans le fanatisme et rendre l’accessibilité aussi pénible qu »un sacerdoce.

    Trop de rigueur tue la rigueur.

    Commentaire par MagicYoyo — 4 juillet 2007 @ 11:02

  4. Pour le Flash, cela se justifie ! Mais si le site est déjà en xHTML/CSS, quel est l’intérêt de proposer une version accessible ? Perso, j’en vois pas … et je suis pas sûr que la démarche du double site en HTML soit plus rigoureuse, au contraire ?

    Commentaire par aldbriand — 4 juillet 2007 @ 11:21

  5. Que pensez-vous d’une solution comme Handilog, développée par l’agence Ecedi ?
    http://www.ecedi.fr/ewb_pages/h/handilog_accessibilite.php
    La solution propose plusieurs versions du site adaptées à différents types de handicaps.

    On pourrait penser à des solutions plus simples faisant appel à un formatage en CSS différent suivant les handicaps.

    Commentaire par Kilroy — 26 juillet 2007 @ 10:16

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page