< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Google prend-t-il en compte les attributs ALT et TITLE ? / 14 juin 2007

Toute action de référencement naturel passe par une optimisation du code. Vous travaillez vos balises de titre Hn, vous allégez votre code, en retirant les balises obsolètes, ou mieux, vous repartez sur une nouvelle version ? Et là, vous détaillez vos exigences dans un cahier des charges technique et fonctionnel précis …

L’attribut ALT est-il important ?

L’attribut ALT détaille la légende de l’image, ce qui le rend intéressant à plus d’un titre :

  • le guide AccessiWeb autorise une légende de 60 caractères et de 80 caractères si l’image est un lien
  • la légende participe donc au bon référencement de la page …
  • … dans la mesure où le besogneux Google la prend en compte de son travail d’indexation.

Et l’attribut TITLE dans tout cela ?

Contrairement à l’attribut ALT, l’attribut TITLE n’est pas pris en compte par Google, ce qui ne vous empêche pas de le renseigner correctement.

Considérant cet attribut comme une béquille, il est important de le renseigner dans les 3 cas suivants :

  • sur des liens non explicites, comme l’exemple qui suit : www.arbadea.com. Ce type de lien reste toutefois à éviter. Préférer un lien du type : site du « thé rouge » Arbadea. Nous remarquons, à cet effet, que les attributs ALT et TITLE sont renseignés de manière identique.
  • sur des liens identiques, les fameux « lire la suite », « plus d’infos », que nous retrouvons souvent à deux ou trois reprises sur une page, et qui, hors contexte, ne sont pas explicites.
  • sur les liens avec informations supplémentaires, dans la cas par exemple d’un téléchargement ; le contributeur détaille le format du fichier et son poids en Ko.

Ces attributs représentent des éléments d’optimisation non négligeables, notamment pour une boutique e-commerce, dont le catalogue est particulièrement bien fourni. Votre outil de gestion de contenu vous permet-il de les renseigner ? Et, si oui, votre contributeur est-il formé pour satisfaire à la fois les objectifs d’accessibilité et de référencement ?

Ces attributs sont particulièrement chronophages, mais il faut savoir ce que l’on veut : être visible, être accessible, ou les deux à la fois ?

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page