< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Jakob Nielsen : priorité à la simplicité / 8 mai 2007

Couverture du livre Site web - priorité à la simplicitéLa maison d’édition Pearson Education France vient de sortir le dernier ouvrage de Jakob Nielsen et Hoa Loranger, intitulé « Site Web : priorité à la simplicité ».

Ce livre de 403 pages fourmille de chiffres très intéressants, les nombreuses captures d’écran appuyant les exemples :

  • les utilisateurs expérimentés passent en moyenne 10 secondes de moins sur la page d’accueil d’un site, soit 25 secondes pour 35 secondes pour les utilisateurs moins expérimentés
  • 51% des internautes cliquent sur le premier résultat d’une page de résultats
  • un site web a 1 minutes 49 secondes pour convaincre ses visiteurs qu’il vaut le coup
  • dans la mesure où la majorité des sites Web possèdent moins d’un million de pages, leurs urls devraient se contenter de 20 à 50 caractères
  • les internautes peuvent se passer de la fonction de recherche sur un site de moins de 200 pages
  • 84% des requêtes utilisateurs comptent jusqu’à 22 caractères, ce qui signifie que dans 90% des cas, une case de 27 caractères suffit
  • 8% des hommes et 0,5% des femmes sont daltoniens (ce qui est injuste !)

D’autres points m’ont également interpellé, notamment la nécessité de conserver les urls simples d’un site web, ce qui permet de préserver la force des pages dans le cadre d’une refonte. Ce livre illustre bien que le référencement, ou plutôt l’optimisation sémantique et technique d’un site Web, relève davantage de bonnes pratiques, largement partagées, plutôt que de soi-disants et obscurs secrets.

Malgré son prix quelque peu élevé (42 Euros), cet ouvrage s’impose dans une bibliothèque.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page