< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Un seul titre de niveau 1 (h1) par page ou plusieurs ? / 18 avril 2007

Un titre de niveau principal (H1) par page marie des objectifs d’accessibilité et de référencement naturel durable.

Cartes de pokerLes experts en référencement naturel durable ne font pas fi des critères d’accessibilité numérique, au contraire. Sébastien Billard, lui-même consultant en référencement, avait proposé un billet pertinent sur les 36 critères d’accessibilité dont l’essence visait à contribuer naturellement à améliorer le référencement d’un site.

De nombreux spécialistes s’accordent donc pour dire que l’accessibilité numérique est la quinte flush du référencement. Et, parmi les 92 critères du label BrailleNet, le critère bronze AccessiWeb 9.2 est important. Celui-ci pose la question suivante : La page web est-elle structurée de manière pertinente ?

L’utilisation de la balise de titre H1 relève sans doute d’une question d’usage. Plusieurs H1 est possible, bien que je partage l’avis de Franck Letrouvé (expert accessibilité), pour qui cette balise est unique, et qu’elle doit correspondre au titre du corps de document. Plusieurs balises H1 ne pose pas de problème en matière de référencement naturel durable, seulement une logique de labellisation AccessiWeb exigera un seul titre de niveau H1 par document.

Un H1 dans un HEADER soulève donc une question. Le titre du corps de document devra donc être encapsulé dans un H2 pour éviter deux H1, ce qui diluera son importance aux yeux de Google. Si l’usage diffère du critère AccessiWeb, force est de reconnaître que le second me plaît vraiment davantage, notamment parce qu’un H1 unique pour un titre de corps de page nous amène naturellement vers des H1 différenciés sur l’ensemble du site.

Jetons de pokerComme le souligne les experts du panel SEOmoz, le H1 a son importance sur des thématiques peu concurrentielles. Sur d’autres univers très concurrentiels (développement durable, thé, webmarketing), le titre H1 ne sera pas suffisant.

Alors, si votre site est accessible, et que vos liens référents sont optimisés, alors vous disposez d’une quinte flush royale enviable …

Je remercie Sébastien Billard et Franck Letrouvé d’avoir accepté d’être cité sur ce billet.

11 commentaires

  1. Ok sur le principe d’une structure logique irréprochable.
    Une petite question tout de même, vous parlez de balise unique mais de quoi exactement :
    - une seule occurrence du code Titre de la page dans toute la page
    - ou plusieurs fois cette balise identique dans la page car son contenu est répété dans les sous-titres par exemple.

    Commentaire par Armand — 19 avril 2007 @ 9:39

  2. Je préfère un seul H1 par page. Sur ce blog WordPress par exemple, le H1 était unique au départ. Désormais, il est sur le titre du billet, que je considère comme le plus important pour la page qui nous concerne. Personnellement, je ne duplique pas un H1; si j’ai un sous-titre, alors j’opte pour le H2, et si possible, j’évite d’avoir la même chaîne de caractères dans le H1 et le H2. :) Merci pour votre contribution.

    Commentaire par aldbriand — 19 avril 2007 @ 9:54

  3. C’est une question intéressante, à laquelle je suis confronté à chaque nouveau site depuis qu’on a adopté le Web sémantique et qu’on travaille le positionnement sur les moteurs de recherche (SEO).

    La question de fond, c’est : vaut-il mieux optimiser l’ensemble du site (marque, thèmes favoris) ou chaque page individuellement (phénomène de longue traîne) ? Tout dépend de l’objectif du site (notoriété de la marque ou visibilité) et de la quantité de contenus.

    Sur notre dernier site (un magazine avec de nombreux articles en ligne), on a choisi le H1 pour la têtière et le H2 pour l’article, mais je pense qu’on va inverser la donne. Vu l’importance du contenu rédactionnel (300 articles) j’ai constaté un véritable avantage à optimiser le référencement article par article plutôt que de se concentrer sur une identité de site très forte. Ça passe notamment par les h1, les keywords mais surtout par la balise TITLE qui met le titre de l’article en avant.
    Avec suffisamment de contenus, on peut être visible sur un grand nombre de requêtes.

    PS : dans le formulaire de saisie de commentaires, les champs input sont en blanc sur fond blanc, c’est pas pratique.

    Commentaire par Damien Ravé — 19 avril 2007 @ 13:31

  4. L’utilisation de la balise H2 pour structurer des composantes comme les menus, la têtière, etc., pourquoi pas… mais si le menu est à gauche et que forcément la têtière est aussi placée avant le corps de texte, le H2 est placé avant le H1 dans le code source (sauf si le positionnement absolu est utilisé), ce qui est, je trouve, problématique. Cela ne doit pas respecter le critère AccessiWeb 9.2 ?

    L’idée n’est-elle pas d’utiliser les balises de titre (Hn) pour structurer le contenu informationnel de la page et non pas la page elle-même ?

    Commentaire par aldbriand — 20 avril 2007 @ 9:10

  5. Hello!
    buy viagra , viagra , cheap viagra , viagra , cheap cialis ,

    Commentaire par viagra — 23 septembre 2009 @ 21:51

  6. Hello!
    cialis , buy cialis , cheap cialis , viagra , viagra ,

    Commentaire par cialis — 23 septembre 2009 @ 21:58

  7. Hello!
    viagra , cialis , buy cialis , viagra , cialis ,

    Commentaire par viagra — 28 septembre 2009 @ 6:27

  8. Hello!
    cialis , cialis , viagra , buy cialis , viagra ,

    Commentaire par cialis — 2 octobre 2009 @ 17:40

  9. Hello!
    cheap valium ,

    Commentaire par cheap_valium — 21 octobre 2009 @ 14:30

  10. Hello!
    tramadol dosage , discount valium , viagra , cialis , cialis ,

    Commentaire par tramadol_dosage — 28 octobre 2009 @ 12:51

  11. [...] y a également plusieurs écoles : soit un titre H1 par page, soit plusieurs (un dans la têtière, le titre est donc cloné sur toutes les pages, et un pour le titre informationnel de la [...]

    Ping par Indentation négative et jumelage des titres H2 — 11 janvier 2010 @ 7:01

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page