< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

L’académie des enseignants made in Google / 29 mars 2007

Google Certified TeacherBienvenue dans la Google Académie !

L’académie Google des enseignants est gratuite ! Son objectif est de proposer un enseignement pratique aux participants sur les produits et technologies Google. A l’issue de cette journée, les participants deviennent « enseignants certifiés Google« .

Google certifie donc les enseignants qui :

  • utilisent avec passion des outils innovants au service de l’enseignement et de l’apprentissage
  • par leur créativité, comprennent les besoins locaux et sont aptes à promouvoir l’innovation en tant qu’experts reconnus
  • cristallisent le changement, en partageant des valeurs d’apprentissage tout au long de la vie, de collaboration, d’équité et d’innovation permanente

Dans la mesure où les internautes restent fidèles au premier moteur qu’ils utilisent, on comprend mieux (supposition personnelle) l’intérêt de Google à vouloir préserver son monopole pour faire de son moteur une technologie transgénérationnelle.

source : Google Teacher Academy

Le portail Internet du tourisme italien est un gouffre financier / 28 mars 2007

Le portail du tourisme italien www.italia.itEn Italie, le scandale a fait grand bruit. Le webmonstre Italien www.italia.it, le portail national du tourisme italien, a été mis en ligne au début de cette année 2007 après plus de trois ans d’attente. Le projet avait été initié le 16 mars 2004.

Le 21 février 2007, le nouveau portail a été présenté à la presse, lors d’une conférence présidée par le Premier Ministre Romano Prodi.

Le jour qui suivit l’annonce fut l’objet d’indignations et de confusions de la part des médias et de la communauté Web italienne. Les griefs portaient apparemment sur les techniques, la charte graphique et la méthodologie utilisées pour l’implémentation du portail, qui viole la loi italienne de 2004 sur l’accessibilité numérique, la Legge Stanca.

L’entrée dans le site a été modifiée depuis, mais il semble qu’à son lancement, le site proposait deux animations Flash successives, avant que l’internaute se voit proposer de choisir sa langue (anglais, allemand, chinois, italien, mais pas langue française ?). Quand vous demandez (par exemple) une inscription à la newsletter en français, le formulaire est en anglais !

Italia | The country of qualityLe principal portail de tourisme d’un grand pays comme l’Italie présente donc toujours de nombreux détails rédhibitoires, tant en terme de solutions techniques que de contenu, et ce, pour la modique somme de 45 millions d’€uros. La baseline du site « Le pays de la qualité » ne semble donc pas s’appliquer au Web.

Checkpoint 2.2 : un outil d’analyse des contrastes pour Mac / 26 mars 2007

Checkpoint 2.2Si vous cherchez un outil gratuit pour calculer les contrastes de couleurs pour Mac, je vous propose Checkpoint 2.2.

Ce widget calcule les contrastes de couleurs selon les WCAG 1.0.

Les calculs servent les formules mathématiques énoncées dans le document intitulé « Techniques For Accessibility Evaluation And Repair Tools” du W3C, paragraphe “Technique 2.2.1.”

Le widget est disponible en 4 langues :

  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français

Et, pour Windows, il existe l’outil Colour Contrast Analyser qui permet de tester des couleurs dans des documents ouverts dans n’importe quelle application.

Et, aussi, l’outil en ligne Snook.

Les noms de domaine virtuels / 21 mars 2007

Qui n’est jamais tombé sur un nom de domaine descriptif des services et/ou des produits vendus, le genre de nom de domaine au sein duquel vous trouvez des mots clefs choisis pour leur virtualité à assurer le référencement (exemples : www.immobilier-en-loire-atlantique.com, www.defiscalisation-en-loi-robien.com, www.conseil-webmarketing.com, etc.).

La tendance des noms de domaine génériques est toujours bien là ! Seulement, comme les internautes, lors de leurs sessions de recherche, tapent de plus en plus d’expressions, une précaution semble à prendre.

En effet, le moteur Live Search accorde plus d’importance au nom de domaine que son homologue Google. Seulement, l’écueil à éviter pour perdre du temps se situe au niveau du nombre de tirets entre les occurrences du nom de domaine.

Les noms de domaine à plus de trois tirets semblent être à éviter ! Live Search ne les aime pas, et Google les digère également assez mal.

Des tests sur des urls complexes (dites « intelligentes ») et un exemple concernant un nom de domaine sont venus corroborer ces suspicions. Pourquoi le nom de domaine de mon client, très descriptif de son activité, n’obtenait aucune position sur Google, malgré des liens référents et un contenu de qualité ? Certes, son site était jeune (moins de six mois), seulement ce facteur ne justifiait pas son absence dans les 1000 premières réponses de Google.

Après quelques semaines de veille sur la périodicité de l’indexation de Google (cf. le cache), j’ai conseillé à mon client de raccourcir son nom de domaine (à quatre tirets) pour passer sous la barre des trois tirets.

Un nouveau nom de domaine à trois occurrences et deux tirets a finalement été arbitré. Et là, que ce soit pour MSN et Google, le site est arrivé à se positionner au sein de la première page des résultats.

Ce qui est surprenant dans cette affaire, c’est la rapidité à laquelle le site est apparu dès lors que le nom de domaine a été raccourci, et ce, sans considération de la compétition, pas très forte sur le marché de niche qui nous concerne.

Que ce soit donc pour des noms de domaine et des urls « intelligentes », les trois tirets semblent être le Rubicon à ne pas franchir. C’est d’autant plus intéressant qu’un nom de domaine distinctif, à l’image des marques, est plus percutant qu’un nom de domaine descriptif …

Le nom de domaine doit refléter votre image ; il doit permettre de développer une véritable marque, ce qui rend le nom de domaine « brandable », à l’image d’une marque, qui se doit d’être identifiable, mémorisable, internationale, distinctive … A vous ensuite de l’installer et de construire son image sur Internet.

Acronyma : la bible des acronymes au service de l’accessibilité / 20 mars 2007

 le moteur de recherche AcronymaAcronyma recherche les acronymes et les abréviations, et ce dans différentes langues : français, anglais, espagnol, allemand, italien, portugais et néerlandais.

Alors, si vous êtes, comme moi, perdu devant certains acronymes et abréviations, Acronyma devrait pouvoir vous aider.

Acronyma est notamment d’une grande utilité pour suivre les recommandations des contenus accessibles AccessiWeb :

  • le critère 13.9 : Les balises ACRONYM et ABBR figurent-elles au moins sur le premier des acronymes, abréviations de même nature se trouvant dans la page ?
  • le critère 13.10 : L’attribut TITLE de la balise ACRONYM est-il correctement rempli ?

AvenuedesJeux.com : la vente en ligne de jouets en forte croissance / 18 mars 2007

le site de vente en ligne Avenue des JeuxAvec un positionnement haut de gamme, la société Avenue des Jeux connaît actuellement une forte croissance. Spécialisée dans la vente en ligne de jouets, la société ventile son activité sur 3 sites Internet (www.avenuedesjeux.com, www.ruedespuzzles.com et www.ruedesmaquettes.com).

Avec plus de 12 000 références en stock, le chiffre d’affaires est en très forte progression : 200 000 €uros en 2004, 1 million d’€uros en 2005 et 2,5 millions d’€uros en 2006.

Le dirigeant fondateur, Eric Lavergne, anticipe un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros en 2007. La société déménage donc de Vertou (périphérie nantaise) pour Vieillevigne dans des locaux de 5 700 m2 et devrait également étoffer son équipe, pour passer de 8 à 13 salariés d’ici la fin 2007. Ils embauchent peut-être en search marketing ?

Logo Google AdWordsParmi ces 3 sites de vente en ligne, deux (www.avenuedesjeux.com, www.ruedespuzzles.com) sont trustés par Google. Par contre, sur les requêtes « avenue des jeux », « rue des puzzles » et « rue des maquettes », il est stupéfiant de voir que les sites se cannibalisent en ce qui concerne le positionnement naturel et les liens sponsorisés. Positionnés naturellement sur leur marque, la société fait également de l’achat de mots clés … Si vous souhaitez une explication, un lien fort intéressant sur le blog Outil Référencement

La santé d’AvenuedesJeux.com confirme les chiffres du cabinet d’études GFK, pour lequel les jeux, avec les livres et les CDs, représentent le premier poste d’achat des cyber-acheteurs.

Source : La Lettre API n°695, du 3 mars 2007 – www.lettre-api.fr

Laurent Caplat, de BienManger.com, répond à mes questions … / 9 mars 2007

Parmi vos collaborateurs, comment se ventilent les compétences ?

Portrait de Laurent Caplat - BienManger.comLa société BienManger.com compte aujourd’hui (février 2007) 10 personnes dont près de la moitié est affectée à notre agence web BM-Services.com.

L’équipe de BienManger.com compte plusieurs profils : développeur (1), responsable marketing (1), assistante commerciale (1), magasiniers (1 à 3 selon les périodes de l’année), référenceur et responsable opérations webmarketing (1).

Le travail de référencement et de webmarketing occupe l’équivalent d’une personne.

BienManger.com présente un catalogue de plus de 1 000 produits. Sur combien de mots clefs stratégiques/produits est basé votre référencement naturel ?

BienManger.com compte aujourd’hui près de 1500 produits. Le référencement naturel porte sur près de 10 000 expressions (français et anglais inclus) * (cf. effet long tail). L’évolution du positionnement se fait via des outils existants avec une priorité sur les mots et expressions les plus recherchées.

L'effet Long TailLégende du graphique
Graphique en aire à la forme d’une queue (courbe descendante) : la tête représente les quelques expressions sémantiques les plus populaires (popularité) tandis que la queue couvre la ligne de produits, c’est-à-dire un nombre très important de mots clés susceptibles de drainer du trafic.
L’effet long tail appliqué au référencement concerne l’utilisation de nombreuses expressions clés moins importantes mais qui peuvent in fine avoir un impact plus fort que le trafic drainé par quelques mots clés stratégiques. La boutique BienManger.com nous montre bien qu’un trafic se construit non pas sur 50 à 100 expressions clés (en fonction de la profondeur du contenu) mais sur des milliers d’occurrences sémantiques, elles-mêmes qualifiées par rapport au positionnement marketing du e-commerçant.

L’affiliation est un dispositif e-marketing basé sur la performance. Certains e-entrepreneurs et forums émettent des réserves quant aux performances de ce dispositif. Confirmez-vous ? Ou, au contraire, êtes-vous satisfait de votre programme ?

L’affiliation est bien sûr le canal de recrutement que les e-marchands préfèrent. Sur BienManger.com, nous travaillons avec First Coffee depuis leur création et sommes satisfaits des résultats enregistrés. De nouveaux concepts arrivent comme Zlio qui relancent encore l’intérêt de l’affiliation.

Quels conseils donneriez-vous à une boutique qui souhaite se lancer dans l’affiliation ?

De la patience. L’affiliation est une politique à long terme et il est important d’arriver à mettre en place une relation longue durée avec des sites importants de votre univers. Dernier conseil : trouver la bonne solution technique et la bonne plateforme d’affiliation.

Live Search a récemment mis en garde les webmasters qui échangent des liens avec des sites hors thématiques. Google bannit l’achat et la vente de liens. Quelle est donc la politique d’échange de liens poursuivie par BienManger.com ?

Nous échangeons des liens bas de pages avec un nombre très limité (actuellement 4 à 5) de sites partenaires de l’univers e-shopping. Nous proposons de découvrir ces sites car nous partageons un certain nombre de valeurs avec ces marchands et mettons en œuvre des actions communes : le livret marchand du web avec Digibao, partenariat poussé avec Modele-Lettre.com (mutualisation de certains moyens notamment en matière d’hébergement). Ces liens ne sont pas vendus. Nous ne sommes pas favorables à une multiplication de ces liens avec des sites avec lesquels nous n’aurions pas d’affinités.

Seriez-vous intéressé si un annonceur vous proposerait d’acheter un lien depuis votre boutique ?

Nous ne vendons pas ces liens.

Si vous deviez embaucher un(e) chargé(e) d’audience (naturelle et rémunérée), quel bouquet de compétences exigeriez-vous ?

Nous avons déjà en interne chez BienManger.com une personne qui suite notre audience. Les compétences nécessaires pour ce poste sont de notre point de vue :

  • Une bonne connaissance des règles de référencement
  • Une bonne connaissance des acteurs du secteur (régie, plateforme d’affiliation …)
  • Quelques notions en terme de programmation (html, php)
  • Un bon sens commercial et des notions de marketing direct
  • Le goût des défis et de la compétition

Je tiens à remercier à Laurent Caplat pour avoir répondu à ces questions. En savoir plus sur la boutique des produits du terroir et de la gastronomie BienManger.com.

53 techniques CSS incontournables … / 7 mars 2007

le site de vente en ligne Avenue des JeuxLes feuilles de styles CSS sont de plus en plus utilisées de nos jours. Elles apportent une grande flexibilité par rapport à la mise en page en tableaux. Et, pour le référencement, un code XHTML est toujours plus pertinent pour les moteurs de recherche.

Le magazine Smashing a ainsi publié le 19 janvier 2007 un billet sur les 53 techniques CSS incontournables.

Si vous ne connaissiez pas cette perle de lien, gardez-le au chaud !

Et si le design CSS vous intéresse, Smashing Magazine propose également un post sur 50 designs CSS de qualité de l’année 2006. A apprécier sans modération !

RegionsJob.com : un Job Board en croissance / 5 mars 2007

le site d'emploi RegionsJob.comLe marché des Job Boards est porteur. Et les chiffres de RegionsJob.com confirment la tendance.

les différents sites de RegionsJob.comAprès une augmentation de 70% de son chiffre d’affaires en 2005, RegionsJob.com confirme en 2006 avec une hausse de 60%. Avec un positionnement régional (OuestJob.com, EstJob.com, NordJob.com, PacaJob.com, RhoneAlpesJob.com et SudOuestJob.com), le Job Board étudie un déploiement sur la région Ile-de-France.

Troisième site d’emploi, avec sans doute Cadremploi.fr et Monster, RegionsJob.com compte passer de 60 à 100 salariés et vise les 8,2 millions d’€uros de chiffre d’affaires en 2007.

RegionsJob.com, c’est, en quelques chiffres :

  • 286 000 abonnés aux alertes
  • 1 234 433 visiteurs uniques (+24%) entre janvier 2006 et janvier 2007
  • 2 300 896 visiteurs
  • Une CVthèque de 137 700 CV (+12 000 CV chaque mois)
  • Et 20 000 offres d’emploi sur l’ensemble du réseau (chiffre de janvier 2007)

Détenu à 50% par Le Télégramme, 15% par Le Monde, 15% par Le Nouvel Observateur et les fondateurs, le site d’emploi RegionsJob.com compte 4 agences (Nantes, Lille, Lyon et Toulouse). Son siège social est situé à Rennes.

Après, pour voir ce qui se passe outre-Atlantique, je vous propose deux Job Boards :

Site du Job Board: www.RegionsJobs.com

Source : La Lettre API n°695, du 3 mars 2007 – www.lettre-api.fr

Le Phare : Le panier moyen de l’agence / 2 mars 2007

Site de l'agence Web Le Phare à NantesL’agence Web Le Phare (chiffre d’affaires de 550 000 €uros pour 2006) se positionne sur le marketing one-to-one (jeux-concours, emailing, sondage en ligne) ainsi que le développement des techniques de profiling.

Le panier moyen de l’agence avoisine les 17 000 €uros.

Quelques réalisations :

Site de l’agence Web Le Phare : www.lephare.com

Sources : Le Journal des Entreprises, n°236, Mars 2007
Com&Médias, n°2, Janvier 2007

SQLI Nantes : 25 embauches pour 2007

Site de l'agence SQLILe Groupe SQLI prévoit de recruter 500 collaborateurs sur l’ensemble de ses implantations. Présent en France, en Suisse et au Maroc, SQLI concentre 1 400 salariés sur 14 sites (chiffre d’affaires de 91,6 millions d’€uros pour 2006).

L’agence nantaise rassemble environ 50 salariés. 25 nouveaux collaborateurs sont prévus pour 2007 …

Site SQLI : www.sqli.com

A découvrir les blogs de l’agence :

Source: Le Journal des Entreprises, n°236, Mars 2007

swfIR : des ombres portées, des bords arrondis et des rotations / 1 mars 2007

site swfIRAprès SIFR (changement des typos de texte à l’aide de javascript, de css et de Flash), arrive swfIR pour swf Image Replacement.

Il permet d’ajouter des ombres portées, des bords arrondis et des rotations à vos images sans être obligé de passer par votre éditeur d’image favori (Fireworks, Photoshop, The Gimp).

Pour cela, il suffit simplement d’insérer un javascript dans sa page, d’avoir le fichier .swf adéquat dans sa page et d’appeler une fonction javascript qui remplacera votre image par le fichier Adobe Flash en question.

Site swfIR : www.swfir.com

CSS 11 : du CSS à s’y perdre …

site CSS 11Après les CSS Beauty, CSS Drive, CSS Import, CSS Vault, CSS Mania et autres Piepmatzel, je viens de découvrir CSS 11, que du lourd en CSS. Je reste toujours autant admiratif lorsque je navigue sur certains d’entre eux : simplicité, richesse des couleurs, équilibre …

Site CSS11 : www.css11.com

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page