< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Seuls 3% des sites Internet respectent les normes d’accessibilité / 8 janvier 2007

Article Accessibilité Web : Le constat est accablant. Seuls trois sites Internet sur les 100 ayant respectent les normes d’accessibilité pour les personnes aveugles.

Seuls trois sites Internet sur les 100 dans le monde ayant fait l’objet d’une étude respectent les normes d’accessibilité pour les personnes aveugles, malvoyantes ou pour celles qui ne peuvent pas utiliser une souris d’ordinateur. Telle est la conclusion d’une nouvelle enquête menée à la demande des Nations Unies.

La majorité des sites Internet dans le monde ne respectent pas les critères d’accessibilité.

Cette étude, qui est lancée alors que les Nations Unies commémorent la Journée internationale des personnes handicapées, repose sur l’analyse dans 20 pays de cinq sites clés : lignes aériennes, banques, media, gouvernments et commerces de détail. L’étude conclut ainsi que la grande majorité des sites sont loin des normes internationales d’accessibilité mais qu’un quart d’entre eux pourraient facilement s’y conformer.

Toujours selon l’étude menée par la société britannique Nomensa (spécialiste en utilisabilité, accessibilité et design), seuls les sites de la Chancellerie allemande, du Gouvernement espagnol et du Premier Ministre britannique remplissent les critères de base.

Les pays dans lesquels l’étude a été menée sont les suivants : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Chine, France, Allemagne, Inde, Kenya, Japon, Mexique, Maroc, Fédération de Russie, Singapour, Afrique du Sud, Espagne, Émirats arabes unis, Royaume-Uni et États-Unis.

« Les Webmasters du monde entier, y compris aux Nations Unies, devraient être conscients qu’ils perdent une part importante de leur audience s’ils ne permettent pas une pleine accessibilité de leurs sites« , estime Thomas Schindlmayr, spécialiste de l’élaboration des politiques au Département des affaires économiques et sociales de l’ONU.

L’étude repose sur des normes reconnues au plan international qui portent sur la capacité qu’ont les utilisateurs à naviguer facilement sur le site, à distinguer facilement les couleurs, à proposer une alternative au langage informatique Javascript et à permettre une navigation au clavier (critère AccessiWeb 12.5 niveau Or).

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page