< Search/Acquisition, Web Analytics/Conversion & Web Social/Relation />

Google nous rappelle que si l'on veut changer les règles du jeu, on doit construire sa réussite sur le risque de l'expérimentation. (Antoine Riboud)

Une bonne description fait cliquer … / 6 janvier 2007

Article référencement naturel durable: Qu’est-ce qui fait cliquer l’internaute ? Le titre, la description …

Pourquoi choisissons-nous un site plutôt qu’un autre ? Son titre est-il plus attractif ? Sa description est-elle plus complète ? Faut-il choisir la première réponse ?

A la question « qu’est-ce qui donne envie à l’internaute de cliquer sur un lien dans les résultats naturels des moteurs de recherche ? », la réponse n’est pas si évidente.

Sa description 30.26 %
Son titre 20.72 %
Tout 18.75 %
Sa position dans la page de résultats 9.87 %
C’est un nom (ou une marque) connu 6.91 %
Le hasard 6.91 %
Son url 4.61 %
C’est un lien commercial 1.97 %

La description, avec 30.26% des voix, cristallise la raison principale de la sélection du clic. La réponse à la question « Qui, selon chaque internaute, se place en première position sur une requête de son choix ? » n’est donc pas si évidente que cela.

Ensuite c’est l’importance du titre qui est mise en avant (20.72%), puis l’ensemble du descriptif (18.75%).

Le point positif dans cette réponse, c’est que le titre (title) et la description (meta name="DC.Description") représentent des valeurs d’ajustement maîtrisables, ce qui est moins probant pour la position et le fait que la marque soit connue ou non. La position dans les moteurs est une variable sur lequel il est possible de jouer, seulement elle est moins maîtrisable que le titre et la description.

Considérer 70 caractères pour le titre et 160 pour la description, ajouter des objectifs de positionnement, le tout enrobé d’un message marketing séduisant à la sauce Adwords pour faire cliquer, et vous obtiendrez une équation complexe ! Peter Da Vanzo le souligne très bien : « Think of titles like newspaper headlines. Make the title enticing. Think Adwords ».

Les statistiques WebRankInfo sur le comportement des utilisateurs dans les pages de résultats nous permettent de bien considérer le caractère stratégique de votre message marketing :

42 % des internautes cliquent sur le premier résultat
12 % des internautes cliquent sur le second résultat
8,5% des internautes cliquent sur le troisième résultat
6,1% des internautes cliquent sur le quatrième résultat
4,9% des internautes cliquent sur le cinquième résultat
4,1% des internautes cliquent sur le sixième résultat
3,4% des internautes cliquent sur le septième résultat
3,0% des internautes cliquent sur le huitième résultat
2,8% des internautes cliquent sur le neuvième résultat
3,0% des internautes cliquent sur le dixième résultat

Ce qui donne, par page de 10 résultats :

  • les résultats en 1ère page totalisent 89,8% des clics
  • les résultats en 2ème page totalisent 4,4% des clics
  • les résultats en 3ème page totalisent 2,4% des clics

Un commentaire

  1. [...] Ce panel nous montre également que la présence du mot clé dans le nom de domaine n’est plus aussi stratégique. Ce facteur n’empêche effectivement pas un bon positionnement sur Google. Par contre, force est de reconnaître que l’utilisation de mots clés dans les urls à l’avantage de les mettre en gras dans les pages de résultats, et cela n’est pas négligeable, surtout que 5% des internautes regardent les urls avant de cliquer. [...]

    Ping par Les 10 facteurs les plus importants en référencement naturel — 2 octobre 2007 @ 19:41

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Twitter epokhe - Arnaud Briand Haut de page